Les bras m’en tombent…

•15 août 2017 • 3 commentaires

téléchargement.jpg

C’est vrai que trop souvent on peut le dire tellement on est stupéfait ou réellement accablé de ce qui se passe autour de nous…

Pour en revenir à l’expression,

Résultat de recherche d'images pour "les bras m'en tombent"

Je suis stupéfait !
Je suis accablé !

Origine

Ne vous est-il jamais arrivé, alors que vous étiez en train de faire quelque chose, d’être tellement surpris par un évènement quelconque que vous avez été temporairement dans l’incapacité de continuer ce que vous faisiez ?

C’est cette impuissance temporaire qui est symbolisée par les bras qui tombent[1] et rendent incapables de la moindre action.

La deuxième signification, moins habituelle, correspond à la personne qui est tellement atteinte par ce qui lui arrive ou ce qu’elle voit, qu’elle en perd toute volonté ou possibilité d’agir.

Cette expression est citée pour la première fois par la version de 1762 du Dictionnaire de l’Académie Française. On peut donc supposer qu’elle date de la fin du XVIIe siècle ou de la première moitié du XVIIIe.

[1] Le long du corps, seulement, pas par terre ! Sinon, comment pourriez-vous les ramasser ensuite et les remettre en place ?

(source : expressio.fr)

 

Au MIMA actuellement

•13 août 2017 • 4 commentaires

une très belle exposition : « Art is Comic ».

MIMA the Millennium Iconoclast Museum of Art Museum

 

2017-08-11 11.29.57

2017-08-11 11.31.29

2017-08-11 11.44.39

2017-08-11 11.46.34

2017-08-11 11.53.01

2017-08-11 11.56.54

2017-08-11 11.59.23

2017-08-11 12.05.23

 

J’ai adoré… à voir jusque fin décembre 2017.

 

 

Images…

•5 août 2017 • Un commentaire

Quelques photos inouïes !

 

Wingtip vortices in the morning mist

[]

Unusual cloud.

Looks like an angel in the sky!

[]

Ice cave,

illuminated by

a torch

[]

Ladybug in the

morning dew

[]

Cloud: incredible

picture..like a giant bird in flight.

[]

Rain as seen from an

airplane

[]

One in a million

[]

A tsunami of

clouds

[]

A magical place

in Austria –

Grer See

[]

A rare and

wonderful

atmospheric

phenomenon –

« fire rainbow »

This optical

effect in the

atmosphere, 

caused by water (ice crystals) defusing the sunlight.

[]

Rainbow

refraction of

light in water

droplets

[]

Morskoi sand

under a

microscope

with a

300-fold

increase

[]

Rhodochrosite –

Beautiful Shii

mineral, also

known as the

Rose of the

Inca

[]

The view from the

height of 8000

meters

[]

Splash – from the

stone thrown

into the water

during sunset

[]

In rare cases, you can see a 360 degree rainbow from the plane —often called a “pilot’s rainbow. »

[]

The crystal clear

ice of Baikal

[]

Blooming lotus

[]

Frame-fire: the

reflection of

the setting

sun in her

hair

[]

Winter Fairy

[]

Magique non ?
chat_227.gif (592×32)

Voyages….

•4 août 2017 • Un commentaire

Aux Etats-Unis, la reconversion de bus scolaires en mini-maisons donne lieu à de véritables pépites. Zoom sur un de ces couples qui a dépensé près de 15.000 euros pour transformer un vieux bus en un foyer cosy et confortable.

PAR TIFFANY SALES. PHOTO : ALWAYSHOMEBUS / MEDIADRUMWORLD.COM. | LE 31 JUILLET 2017

Matt Myaard, adjoint au médecin, et sa femme Emily, enseignante du secondaire, ont passé pas moins de cinq mois à retaper un vieux bus scolaire américain pour le transformer en une maison de vacances cosy et confortable. En tout, cette reconversion leur aura coûté près de 15.000 euros. Un coût pas si exorbitant que cela puisque les deux jeunes amoureux issus du Michigan ont tout réalisé de leurs propres mains. A eux seuls, ils ont arraché des sièges, installé toute l’infrastructure électrique et appris toutes les ficelles du métier de charpentier, de menuisier ou encore de plombier en regardant des tutoriels sur YouTube.

« Nos amis nous ont soufflé l’idée d’acheter ensemble deux vieux bus scolaires et de les transformer en maisons habitables. Ce sont nos amis de vacances. A chaque fois que nous en avons l’opportunité, nous voyageons ensemble. », explique le couple dans une interview accordée au Daily Mail. « Ce bus était aussi l’opportunité pour nous de voyager moins cher et d’emmener nos maisons partout avec nous ».

Après cinq mois de tutoriels à gogo, d’innombrables sessions de remue-méninges autour d’un feu de camp avec leurs amis et d’heures passées à personnaliser et soigner chaque recoin du vieux bus jaune, le jeune couple se dit fier de leur maison de vacances ambulante. « Dans ce bus, la vie semble plus simple, le temps s’arrête. Vous pouvez vous détendre et vous concentrer sur le magnifique monde qui vous entoure… Nous savourons nos dîners autour d’un feu de camp et nos petits déjeuners sur le toit-terrasse du bus, en sirotant notre café devant des paysages uniques », détaille le couple.

https://www.instagram.com/p/BSmrMYQFTTg/embed/?cr=1&v=7&wp=658#%7B%22ci%22%3A2%2C%22os%22%3A2875.0600000000004%7Dhttps://www.instagram.com/p/BUaIKWEFRmF/embed/?cr=1&v=7&wp=658#%7B%22ci%22%3A3%2C%22os%22%3A4977.055%7D

Depuis la transformation terminée de leur bus, le couple a réalisé son premier voyage dans les montagnes du Colorado. Mais les tourtereaux ne se sont pas arrêtés là puisqu’ils ont depuis parcouru Nashville, le Kentucky, la Caroline du Nord, le nord du Michigan ainsi que la longue route emblématique du Blue Ridge Parkway. « Chaque nouveau projet est accompagné de son lot de problèmes mais cela ne nous a jamais empêché de continuer à transformer notre bus. Nous travaillons sans cesse pour que ce petit espace puisse inclure tout ce dont nous avons besoin sans pour autant nous sentir encombrés ». Un travail de longue haleine mais que le couple ne regrette absolument pas. Bien au contraire, l’optimisation constante de leur bus leur permet chaque jour d’apprendre et d’acquérir de nouvelles compétences.

https://www.instagram.com/p/BTRlo9qFBOX/embed/?cr=1&v=7&wp=658#%7B%22ci%22%3A4%2C%22os%22%3A5069.275000000001%7Dhttps://www.instagram.com/p/BSpLmcYlCvw/embed/?cr=1&v=7&wp=658#%7B%22ci%22%3A5%2C%22os%22%3A5085.645%7Dhttps://www.instagram.com/p/BToWHiEFx0d/embed/?cr=1&v=7&wp=658#%7B%22ci%22%3A6%2C%22os%22%3A7024.965000000001%7D

Si le Tiny House Movement est de plus en plus populaire en Amérique du Nord, le couple comprend désormais pourquoi : « C’est quelque chose qu’il faut expérimenter pour vraiment pouvoir l’apprécier mais une chose est certaine, chaque voyage vous apporte une nouvelle expérience unique et tellement de bonheur ».

Résultat de recherche d'images pour "bus scolaire"

Résultat de recherche d'images pour "bus scolaire"

 

D’autres suivent et adoptent ce mode de voyage…

Un projet totalement fou : convertir un bus scolaire et en faire une auberge itinérante

Le couple, originaire de Belgique, a commencé par évaluer la faisabilité du projet et les démarches qu’ils devaient entreprendre. Puis ils ont lancé une campagne de financement pour avoir l’argent nécessaire afin d’importer le bus scolaire depuis les Etats-Unis vers l’Europe.

De nombreuses personnes se sont très vite mobilisées en entendant parler de ce projet complètement fou. Val tombe enceinte mais la nouvelle ne décourage pas le couple, bien au contraire. Alors que leur famille s’inquiète de la suite, Val et Tim décident de continuer dans leur projet d’auberge itinérante. Une fois que le bus est arrivé en Belgique, inspirés par leur histoire, beaucoup de volontaires sont venus apporter un coup de main pour aménager le bus. Chaque personne amenait ses connaissances dans son domaine : pour l’électricité, pour la plomberie, pour la menuiserie…

bus scolaire aménagé voyage

cuisine bus aménagé

convertir un bus scolaire

cuisine

Ce projet a provoqué un véritable élan d’énergies positives qui a permis au couple de ne pas abandonner malgré les difficultés.

L’étape la plus difficile a probablement été l’étape administrative. Il a fallu faire immatriculer le véhicule pour rouler en toute légalité sur les routes. Mais avec beaucoup de patience et de motivation, Val et Tim ont finalement réussi à concrétiser leur projet.

Val, Tim, leur petite fille Fenna et leur chien vivent avec les hôtes dans le bus scolaire converti en véritable maison sur roues. Cela fait 3 ans que le bus parcourt les routes en Europe avec un trajet défini à l’avance. Les invités peuvent ainsi s’organiser pour rejoindre l’aventure en cours de route.

Le bus est entièrement aménagé comme une auberge de jeunesse avec des lits superposés, une cuisine, des toilettes sèches et une douche. Le bus est également équipé de panneaux solaires sur le toit. Il y a même une machine à laver ! La décoration est vraiment cosy afin de se sentir à la maison partout.

convertir un bus scolaire aménagé

En plus du lit, la famille offre des repas préparés avec amour et met à disposition des planches de surf, des vélos, un projecteur pour les soirées cinéma…

Un si petit environnement oblige les gens à se parler, à échanger, à partager. C’est un espace de vie où enfin les gens se reconnectent les uns aux autres.

 

 

Sympa !!!

chat_227.gif (592×32)

Je l’aime………..

•3 août 2017 • 2 commentaires

 

Bientôt au Brussels Summer Festival….

 

 

Belle journée…

 

chat_227.gif (592×32)

Qui est-ce ?????

•3 août 2017 • 4 commentaires

How about these…wonder how many of the younger gen would recognize the names…and the faces????

J’avoue ne pas les avoir tous reconnus !!!! et vous ?


https://asouffriau.files.wordpress.com/2017/08/aa166-lb29.jpg?w=432&h=640

Hans Christian Anderson

https://asouffriau.files.wordpress.com/2017/08/6d4a7-lb30.jpg?w=267&h=640

Winston Churchill, 1895

https://asouffriau.files.wordpress.com/2017/08/b0338-lb31.jpg?w=470&h=640

Mahatma Gandhi dancing

https://asouffriau.files.wordpress.com/2017/08/d202b-lb32.jpg?w=456&h=640

Sophia Loren

https://asouffriau.files.wordpress.com/2017/08/e165b-lb48.jpg?w=452&h=640

Albert Einstein

https://asouffriau.files.wordpress.com/2017/08/51a6d-lb34.jpg?w=502&h=639

Paul Gaugin

https://asouffriau.files.wordpress.com/2017/08/6f2b9-lb35.jpg?w=484&h=639

Vincent van Gogh

https://asouffriau.files.wordpress.com/2017/08/b02de-lb36.jpg?w=488&h=640

John Wayne, 1930 (aged 23)

https://asouffriau.files.wordpress.com/2017/08/c530e-lb37.jpg?w=470&h=640

Elizabeth Taylor

https://asouffriau.files.wordpress.com/2017/08/5de59-lb38.jpg?w=458&h=640

Alfred Hitchcock, 1920’s

https://asouffriau.files.wordpress.com/2017/08/64443-lb39.jpg?w=440&h=640

Paul Newman, served in the Pacific in WW2

https://asouffriau.files.wordpress.com/2017/08/26667-lb40.jpg?w=458&h=640

Her Maj and Prince Phil – same brooch, same pearls, same love

https://asouffriau.files.wordpress.com/2017/08/f13cd-lb41.jpg?w=442&h=640

Bonnie Parker and Clyde Barrow

https://asouffriau.files.wordpress.com/2017/08/1dad7-lb42.jpg?w=564&h=640

Confederate general Robert E Lee

https://asouffriau.files.wordpress.com/2017/08/f226f-lb43.jpg?w=640&h=516

William, Diana, Harry

https://asouffriau.files.wordpress.com/2017/08/810e7-lb44.jpg?w=425&h=750

Edgar Allan Poe poses with Abraham Lincoln in Mathew Brady’s Washington, D.C. studio, 1849

https://asouffriau.files.wordpress.com/2017/08/34de2-lb45.jpg?w=448&h=755

Ernest Hemingway as an American Red Cross volunteer during World War I, 1918

https://asouffriau.files.wordpress.com/2017/08/a4e1c-lb46.jpg?w=512&h=640

Mark Twain, aged 15, 1850

https://asouffriau.files.wordpress.com/2017/08/7baa9-lb47.jpg?w=422&h=640

Mother Teresa

 

LE CUIR DE RAISIN EST LA NOUVELLE ALTERNATIVE VÉGÉTALE AU CUIR ANIMAL

•2 août 2017 • 4 commentaires

Après le cuir d’ananas et le cuir à base de champignons, voici qu’arrive sur le marché de la mode végane le cuir de raisin. Conçu à partir de résidus issus de la viticulture, ce matériau 100% naturel et écolo est une nouvelle alternative au cuir traditionnel.

C’est en regardant dans le paysage alentour que la petite société Vegea, basée en Italie, a crié « eurêka ». Des vignes à perte de vue, avec tout un potentiel en terme de cuir végétal. Car c’est l’objectif des fondateurs : trouver une alternative innovante et écolo au cuir animal.

Crédit photo : Vegea

Avec 18% de la production mondiale, l’Italie est l’une des plus grandes terres viticoles. Vegea a donc décidé de mettre à profit les nombreux résidus de grains et de peaux issus de la transformation du raisin afin de créer un cuir très résistant pouvant être utilisé tout aussi bien par la mode, que par les fabricants de mobilier et les industriels de l’automobile.

Crédit photo : Vegea

La production de cuir classique nécessite non seulement la mort d’animaux, mais elle est également très polluante pour l’environnement et toxique pour les travailleurs.

Crédit photo : Vegea

Afin de produire un cuir naturel fait de tiges, de peaux et de pépins de raisins, Vegea espère pouvoir récupérer chaque année 7 milliards de kilos de marc sur les 26 milliards de litres de vin produits en Italie, ce qui lui permettrait de fabriquer 3 milliards de mètres carrés de cuir. Une production plus grande que l’île de la Réunion !

L’entreprise italienne vient d’être couronnée du prix Global Change Award décerné par H&M pour son alternative innovante.

 

Mise à jour du 02/08/2017 : correction des chiffres de production qui sont en fait des perspectives données par VEGEA.

(source PositivR)

Magnifique idée qui j’espère se développera !

chat_227.gif (592×32)

 
%d blogueurs aiment cette page :