30 ans déjà…

•2 mars 2021 • Un commentaire

Qu’il nous a quittés…

Toujours présent grâce à ses magnifiques chansons !

Intemporel… à écouter, réécouter à loisir….

Bravo

•12 février 2021 • Un commentaire

Kenya : elle recycle le plastique en briques 5 fois plus résistantes que le béton

Entrepreneure basée à Nairobi, capitale du Kenya, Nzambi Matee est la fondatrice d’une entreprise étonnante qui transforme le plastique en briques. Âgée de seulement 29 ans, elle a même attiré l’attention du programme des Nations unies pour l’environnement qui a réalisé un reportage (voir ci-dessous) pour faire connaître son initiative.

Avec sa société Gjenge Makers, elle a cherché une solution concrète au problème de la pollution plastique. Un problème mondial qu’elle a réussi à solutionner au niveau local, en commençant par la ville dans laquelle elle vit.

À Nairobi, 500 tonnes de plastiques sont jetées chaque jour et seule une infime proportion est recyclée. Une des grandes raisons vient du fait que les entreprises qui veulent recycler doivent payer pour se débarrasser de ces déchets plastiques encombrants.

Nzambi Matee a alors eu l’idée de les réceptionner gratuitement pour leur offrir une nouvelle vie à l’aide de 3 machines spécialement conçues pour l’occasion. Chaque jour, 1500 briques sortent de cette usine innovante où 110 personnes travaillent désormais. L’entreprise a déjà réussi à recycler 20 tonnes de déchets plastiques.

Vendues un peu plus de 6 euros le m2, les briques de la société Gjenge Makers seraient 5 fois plus résistantes que le béton. Nzambi Matee fait une petite démonstration de la résistance de ses briques dans la vidéo ci-dessous.

Une initiative géniale qui a été saluée par l’ONU. Nzambi Matee a remporté le prix des Jeunes Champions de la Terre décerné en 2020 par l’organisation. Pour en savoir plus, voici le site officiel de la société Gjenge Makers.

Et si vous aimez les idées innovantes autour de la construction, on vous recommande de regarder notre vidéo sur la société belge Gablok qui crée des blocs en bois pour construire votre maison comme des LEGO.

La kényane Nzambi Matee recycle le plastique pour en faire des briques ultra-résistantes

Kenya : la société Gjenge Makers recycle le plastique en briques 5 fois plus résistantes que le béton
Kenya : la société Gjenge Makers recycle le plastique en briques 5 fois plus résistantes que le béton
Kenya : la société Gjenge Makers recycle le plastique en briques 5 fois plus résistantes que le béton
Kenya : la société Gjenge Makers recycle le plastique en briques 5 fois plus résistantes que le béton

(source:creapills.com)

Quelle ingéniosité ! Je suis admirative !

Douceur….

•8 février 2021 • 2 commentaires

Pour commencer cette semaine sous cette atmosphère feutrée et blanche… la neige et le froid nous accompagnent, une jolie découverte, belle voix…

Enjoy…

Belle semaine à vous, take care…

Architecture….

•6 février 2021 • 4 commentaires

Insolite : ce bâtiment va absorber… 130 tonnes de CO2 par an !

28-01-21

« Verduriser » les villes : il n’est quasiment plus question que de ça en ce moment ! Et les tours végétalisées s’inscrivent naturellement dans cette mouvance.

Résultat de recherche d'images pour "vincent callebaut taiwan"
Résultat de recherche d'images pour "vincent callebaut taiwan"

Parfois ces tours connaissent le succès, comme la Bosco Verticale à Milan, parfois… pas du tout, comme en Chine ! Cette tour-ci, quasiment finie à Taipei (Taïwan), devrait absorber 130 tonnes de CO2 par an.

Le site Designboom nous informe que la réalisation de l’architecte français Vincent Callebaut est quasiment terminée. Cette tour de 21 étages semble comme pivoter sur elle-même. Et il y a de bonnes raisons à cela : cela permet à chaque appartement de profiter d’une vue panoramique sur la ville et notamment sur la tour Taipei 101. Quant à la structure en cascade, elle facilite l’installation de jardins suspendus. Au total, ce sont 23.000 arbres qui devraient être plantés, ce qui permettrait d’absorber jusqu’à 130 tonnes de CO2 par an !

(source: immovlan,be)

J’avoue aimer les maisons ou appartements anciens, qui ont une âme… mais la conception de ces tours vertes est séduisante !

A découvrir et suivre sur Instagram…

https://www.instagram.com/vincentcallebautarchitectures/?utm_source=ig_embed

Défilé… avec sourires !!!

•16 janvier 2021 • Laisser un commentaire

Enfin des mannequins qui sourient en défilant… j’adore !!!!

« Préserver nos forêts pour prévenir les prochaines pandémies »

•13 janvier 2021 • Laisser un commentaire

43 millions d’hectares de forêts ont disparu entre 2004 et 2017

Le WWF tire la sonnette d’alarme dans un rapport publié ce mercredi, et pointe du doigt l’agriculture en Amérique du Sud ou encore l’exploitation minière en Afrique.

Par L’Obs avec AFPPublié le 13 janvier 2021 à 07h49

Quelque 43 millions d’hectares de forêts, soit la taille d’un pays comme le Maroc ou l’Irak, ont été perdus sur les 24 « fronts » principaux de la déforestation dans le monde entre 2004 et 2017, selon un rapport du WWF publié ce mercredi 13 janvier.

L’agriculture commerciale, qui défriche pour les cultures et l’élevage du bétail, est la principale cause de cette déforestation, notamment en Amérique-du-Sud, selon l’ONG. Le secteur minier, mais aussi les infrastructures, notamment routières, l’industrie forestière et l’agriculture vivrière, surtout en Afrique, sont aussi d’importants facteurs identifiés.Derrière les feux en Amazonie, l’appétit mondial pour le boeuf et le soja brésilien

Sur ces 24 « points chauds » de la déforestation mondiale, 9 se trouvent en Amérique Latine, 8 en Afrique et 7 en Asie-Pacifique. Ils concentrent à eux seuls plus de moitié (52%) de la déforestation tropicale mondiale, selon l’ONG.

L’Amazonie brésilienne très touchée

Les zones les plus affectées sont l’Amazonie brésilienne et la région du Cerrado au Brésil, l’Amazonie bolivienne, le Paraguay, l’Argentine, Madagascar, et les îles de Sumatra et Bornéo en Indonésie et Malaisie.

La région brésilienne du Cerrado est, par exemple, principalement affectée par le développement de l’agriculture, avec une perte de 3 millions d’hectares de forêts entre 2004 et 2017 et une disparition de plus de 30 % de sa surface forestière totale depuis l’an 2000.Au Brésil, la forêt amazonienne brûle, victime de la déforestation

Par ailleurs, près de la moitié (45 %) des forêts restantes dans ces 24 zones ont subi des dégradations ou fragmentations, les rendant plus vulnérables, notamment aux incendies comme les méga-feux qui se sont multipliés ces dernières années.

Cette fragilisation met en danger les écosystèmes vulnérables que les forêts abritent, et donc les habitats de nombreuses espèces. Et favorise les contacts entre espèces sauvages et humains, et donc le passage à l’homme de maladies d’origine animale (zoonoses), comme l’a illustré la pandémie de Covid-19.

Les forêts sont également de très importants puits de carbone, permettant d’absorber une importante quantité des gaz à effet de serre émis par l’activité humaine.

« Préserver nos forêts pour prévenir les prochaines pandémies »

Le rapport appelle Etats et secteur économique à lutter contre la déforestation, notamment en garantissant les droits des populations autochtones. Il appelle aussi les populations à éviter les produits favorisant ce phénomène, en modifiant notamment leur régime alimentaire vers moins de protéines animales.

« La mauvaise gestion des forêts mondiales favorise les émissions de carbone, ravage la biodiversité, détruit des écosystèmes vitaux et affecte la subsistance et le bien-être des communautés locales et des sociétés en général », avertit Marco Lambertini, directeur général du WWF. En Amazonie, il n’y a qu’à replanter des arbres… Vraiment ?

La patronne de la branche française de l’ONG, Véronique Andrieux, a de son côté souligné « l’importance de protéger la nature et en particulier de préserver nos forêts, notamment pour prévenir les prochaines pandémies. (…) Sans forêts vivantes, nous n’aurons pas de planète et d’humains en bonne santé ».

En septembre dernier, un rapport de la FAO, agence de l’ONU qui supervise le secteur, avertissait que la forêt avait perdu « presque 100 millions d’hectares » sur la planète en deux décennies, tombant à 31,2% (4,1 milliards d’hectares) de la surface terrestre en 2020, contre 31,5% en 2010 et 31,9% en 2000.

Source : L’Obs avec AFP

La folie de l’être humain, détruire notre planète en vue de profits….quelle tristesse ! Faune et flore sont bien peu de choses face aux intérêts financiers, politiques….

La déforestation, un fléau à enrayer
Déforestation : un phénomène mondial aux conséquences dévastatrices -  Fondation Nicolas Hulot
La déforestation de l'Amazonie – Visa pour l'image

Il n’y a plus d’âge…

•6 janvier 2021 • Un commentaire

Vieillir ensemble

Un tour du monde des solutions qui rapprochent les générations

Auteur :Julia Mourri et Clément Boxebeld| Editeur : Points |Date de publication : 

Photo : Oldyssey

Résumé

La vieillesse est-elle un naufrage ? Chateaubriand en était convaincu. Et pourtant, rien n’est moins sûr. Pour changer de regard sur l’âge, Julia Mourri et Clément Boxebeld partent à la rencontre des vieux du monde entier. Sur leur route, ils découvrent le jeu musclé des Soccer Grannies sud-africaines ; la joie de vivre des résidents de maisons multigénérationnelles au Japon, en Allemagne et ailleurs ; le dévouement des retraités belges, engagés auprès de jeunes migrants… Ces héros du troisième âge, moteurs du changement, participent à un rapprochement des générations plus nécessaire que jamais. Un livre engagé qui pose les jalons d’une société basée sur la solidarité.

Julia Mourri et Clément Boxebeld ont fondé le média Oldyssey afin de donner la parole aux plus âgés et montrer comment on vieillit en France et ailleurs. Ils ont repéré des dizaines d’initiatives qui méritent d’être répliquées et ont écrit ce livre pour partager ces « trésors » avec le plus grand nombre.

« En retrouvant son propre futur dans la vieillesse, la jeunesse prendra conscience du destin humain commun qui lie les générations. » Edgar Morin, préfacier du livre.

(source:positivr)

Il est vrai que l’espérance de vie moyenne en Europe est de 81 ans….

Enjoy….

Crise immobilière

•5 janvier 2021 • Un commentaire

à Monaco….

Vidéo | Insolite : Une villa cachée dans un rocher à Monaco !

08-06-20  partner: Immovlan.be

A Monaco, le moindre mètre carré se monnaie une véritable fortune. La Principauté grappille d’ailleurs sur les mers pour gagner en territoire. Un esprit créatif a une autre solution : creuser la… roche du rocher !

A vrai dire, cette « villa troglodyte » sert surtout de faire-valoir écologique. Dessinée par l’architecte Jean-Pierre Lott et construite par les entreprises J.B. Pastor et Fils, cette villa est taillée dans la roche et paraît presque invisible de l’extérieur. Une porte dissimulée dans la roche y donne accès. Ouvrez-la et le spectacle commence réellement : une passerelle surplombant une piscine vous donne l’illusion de marcher au-dessus d’un lac sous-terrain. Un puit de lumière sauve les esprits claustrophobes et un ascenseur dessert les 5 étages.

Verte au possible

Les buts premiers de cette maison étaient non seulement de se fondre dans son environnement (les étages supérieurs sont d’ailleurs camouflés sous une roche créée de toute pièce), mais également d’offrir des performances énergétiques de premier plan : panneaux photovoltaïques, isolation en liège, récupérateur d’eau de pluie et système de recyclage d’eau de pluie, matériaux biosourcés… La villa peut produire 40 % de l’énergie dont elle a besoin.

(source:immovlan.be)

Bonne nouvelle….

•4 janvier 2021 • 2 commentaires

La justice britannique refuse l’extradition de Julian Assange vers les Etats-Unis

A lire ci-dessous… mais rien n’est gagné encore !

Je souhaite que Biden continue sous la lancée suivie par Obama à l’époque !

Qu’enfin ce Trump sorte du paysage politique, lui et ses folles décisions ainsi que ses tentatives désespérées d’annulation de la victoire de Biden !

Procès de Julian Assange : l'extradition vers les Etats-Unis violerait  gravement les droits de l'Homme | Maison des Lanceurs d'Alerte

A toutes et tous….

•2 janvier 2021 • 3 commentaires

Une belle et heureuse nouvelle année, en souhaitant que 2021 soit un bon cru….

Et pour être enthousiastes, dynamiques, joyeux… une vidéo qui nous aura fait rire et danser bien souvent, et continuera encore !

 
%d blogueurs aiment cette page :