Rencontre littéraire avec Benoite Groult

À la librairie Chapitre XII hier soir.

Cette « écrivaine » (elle est partisane, comme toute bonne féministe.. de la féminisation des termes de fonction… je n’y adhère pas réellement pour ma part… ) parlait de son appartenance (non officielle) aux 343 « salopes »…  le fameux manifeste de 343 femmes, dont Simone de Beauvoir, Catherine Deneuve, Marguerite Duras, Gisèle Halimi, Jeanne Moreau, Françoise Sagan, pour ne citer qu’elles…  pour la défense des droits de la femme à disposer de leur corps !

Rendez-vous compte que cela date de 1971… Auparavant, pas de pilule, avortements clandestins, répétitifs et dangereux… ce n’est qu’en 1975 que Simone Veil a fait passer la fameuse loi « Veil » qui autorise les IVG.

Née en 1949, j’ai bénéficié de tous les avantages gagnés par ces combattantes féministes dont maintenant les jeunes filles ne se revendiquent nullement, ayant tout d’office, sans avoir à se battre, alors que dans plusieurs régions du monde, le féminisme doit encore combattre sérieusement, durement, des idées et principes moyenageux…

Je me souviens d’une remarque sur un forum… d’une jeune femme d’une trentaine d’années qui découvrait « Le Deuxième Sexe » de S. de Beauvoir et trouvait ce livre « ringuard »…

Cela pose réflexion….

Rencontre avec une femme de 88 ans dynamique, jeune, bien plus que certaines jeunes filles… venue présenter son dernier livre "Mon évasion" autobiographie, sûrement passionnante à lire ! 

Photo sans titre 

 

~ par Arielle sur 23 octobre 2008.

3 Réponses to “Rencontre littéraire avec Benoite Groult”

  1.  Seulement 343 salopes ? Je connaissais les 12 salopards, les 3 petits cochons, les 101 dalmatiens ( en séjour illégal ) etc… Je pensais qu’il y avait plus de salopes ! hi hi hi !!! Je plaisanteuuu !!!
    En tout les cas la Benoite du haut de ses 88 ans ,quelle pêche ! ( et pas la pêche aux maquereaux , elle qui fut dans tout les combats pour défendre le droit de la femme etc…)
    De plus , je connaissais bien la librairie chapitre XII, juste en face  des étangs d’Ixelles.
    Merci de nous raviver la mémé … la mémoire !
     
     

    J'aime

  2. Je l’ai vue aussi…chez Ruquier, je crois…
    Solide bonne femme pleine de vivacité d’esprit et qui ne mâche pas ses mots !
    Il est temps que je la lise, je ne la connais que comme féministe.

    J'aime

  3.   Il ne faut pas oublier son deuxiéme combat " Le droit de mourir dans la dignité "
     Elle parle aussi  de la vieillesse des femmes d’aujourd’hui " superficielles et prétentieuses "
       Fx R

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :