Rouler des mécaniques…

Rouler les épaules.
Avoir une attitude prétentieuse et/ou agressive.

Au début du XXe siècle, on disait « il en a dans les mécaniques » pour désigner quelqu’un de physiquement solide.
Bien sûr, les ‘mécaniques’ sont ici le squelette et ses articulations qui, s’ils sont bien constitués et résistants, permettent à son propriétaire d’être considéré comme un homme robuste et costaud, pour peu qu’il soit aussi bien fourni en muscles.

Rouler des mécaniques désigne une exagération gestuelle, une outrance de comportement destinée à tenter d’en imposer à ceux qui se laissent facilement impressionner.
À tenter, seulement, ainsi que le verbe ‘rouler’ l’indique par les sens argotiques qu’il avait à la même époque. En effet, ‘rouler’ voulait aussi dire « trop en faire » ou « exagérer » et un ‘rouleur’ était un « bavard » et même un « fanfaron », exactement comme notre rouleur de mécaniques.
(source : Expressio.fr)

Publicités

~ par Arielle sur 18 mai 2011.

4 Réponses to “Rouler des mécaniques…”

  1. Roulez jeunesse !!!

    J'aime

  2. Je prefere me rouler une petite clope et la fumer avec un non-rouleur de mecaniques…. :mrgreen:

    J'aime

  3. Oui, j’aime bien aussi! 🙂

    J'aime

  4. Cela fait du bien à mes petites neurones en régression d’être re stimulées !sympas tes billets…!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :