Se crêper le chignon…

 


Signification :
Se battre, se disputer violemment (entre femmes)

Origine :
L’étymologie du mot ‘chignon’ est intéressante !
‘chaignon’ ou aussi ‘chäegnon’, au XIIe siècle, désigne la nuque. Le mot est issu du bas latin ‘catenio’, lui-même venu de ‘catena’ (chaîne).
Pourquoi la nuque en partant d’une chaîne ? Deux hypothèses sont évoquées. D’abord le fait que la nuque soit vue comme une chaîne de vertèbres ; ensuite, par métonymie, à cause de la chaîne passée au cou du prisonnier.
C’est par croisement avec ‘tignon’, qui désignait une masse de cheveux relevés sur la nuque, que le sens actuel serait apparu au XVIIIe siècle.

Si cette expression n’est utilisée que pour désigner une dispute ou une bagarre entre femmes, c’est bien parce qu’elles seules, en occident, peuvent porter leur chevelure relevée et groupée derrière ou sur la tête, formant ainsi ce qu’on appelle un chignon.
Et, lorsque ces gentes dames se bagarrent, si jamais elles s’attrapent par leurs cheveux, leur chignon est complètement explosé et ne ressemble plus à rien.

Maintenant, passons à l’explication du crêpage. Il n’y a là aucune allusion à une quelconque crêpe déposée sur les cheveux ; non, le crêpage consiste, selon le Robert, à « gonfler les cheveux en repoussant une partie de chaque mèche avec le peigne ou la brosse de manière à les faire gonfler ».
Alors, les inventeurs de l’expression, ont dû considérer que, à l’issue de la bagarre, lorsque les protagonistes avaient leur chignon défait et leurs cheveux complètement ébouriffés, cela pouvait être mis sur le compte d’une tentative de crêpage fort peu réussie.

(Source : expressio.fr)

~ par Arielle sur 3 juin 2011.

10 Réponses to “Se crêper le chignon…”

  1. sinon y’ a la batte de base ball c’est beaucoup plus efficace mais beaucoup moins raffiné 🙂

    J'aime

  2. J’aime bien le chignon à la japonaise, avec les baguettes.

    J'aime

  3. Donc, comme je suis pacifiste…pour éviter tout crêpage…je me suis fait couper les cheveux!!!!
    Intéressantes, tes explications, j’aime…encore! Bon w-e, Arielle!

    J'aime

  4. je vais m’inspirer de ces coiffures ..voyons..quel chignon?
    Et brigitte pourra coiffer sa petite pouvée avatr..
    J’adore quand tu nous expliques ..je suce mon pouce, je m’assieds sur un coussin..
    🙂

    J'aime

  5. D’où « tignasse ».
    Les hommes qui portaient les cheveux longs comme les vikings par exemple sont connus pour ne jamais se crêper le chignon, ils passaient directement au découpage de têtes.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :