Porte-bonheur

du 1er mai

Une légende grecque raconte qu’Apollon aurait créé le muguet afin que les Muses qui l’accompagnaient puissent marcher sur ce délicat tapis de verdure sans se meurtrir les pieds.  On l’appelait alors le  » gazon du Parnasse  » ; d’autres préfèrent le nommer le  » lis des vallées « .
Son nom viendrait du vieux français mugue , qui signifie  » musc « .
Originaire d’Asie, le muguet a toujours symbolisé le renouveau du printemps.
C’est au XVIe siècle que le roi de France , Charles IX l’institua comme porte – bonheur à offrir, semble – t – il déjà , à la date du 1er mai.
Pour l’anecdote , le couturier Christian Dior en faufilait toujours un brin dans l’une des robes de ses défilés.    😉

Bon 1er mai à toutes et tous !

Publicités

~ par Arielle sur 1 mai 2012.

4 Réponses to “Porte-bonheur”

  1. cela sentait bon sur la blogosphère 🙂

  2. Bonjour Arielle,
    Un Peu en retard mais avec le Coeur, Merci pour le brin de Bonheur, que je te retourne aussi. Et pour l’anecdote que je ne connaissais pas non plus.
    Une Pensée aussi pour Tous (es) Ceux et Celles qui ont Fait que ce Jour, soit Ferrié, et payé, pour Tous les travailleurs, en France, en tout cas, je ne sais si c’est ferrié Ailleurs….
    Bisous Senteurs. 😉

  3. Superbe anecdote… Merci pour la petite histoire sur les muguets. Moi je ne le connaissait pas. Bonne fête de 1er Mai
    bise 😉

  4. Le muguet « Lily of the valley »…un petit cousin à moi, donc! 😉
    Merci, Arielle , j’aime l’anecdote « Dior »…Bon 1er mai à toi!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :