Effet boomerang !

Si effectivement la gentillesse pouvait se propager ainsi….

nos journées seraient si belles !

 

 

~ par Arielle sur 7 mai 2012.

6 Réponses to “Effet boomerang !”

  1. Nous avons besoin de gentillesse et d’humour..alors commençons !! ce sera peut-être contagieux !!

    J’aime

  2. Merci Encore Arielle, j’ai Fait Suivre, je pense qu’Un Lien t’apparaitra à valider. Merci pour Le Bien!
    Re Bisous.
    Que ta Journée Soit Douce.

    J’aime

  3. […] prise chez Arielle : https://asouffriau.wordpress.com/2012/05/07/effet-boomerang/#comment-936 […]

    J’aime

  4. Magnifique!!! Ha là là Arielle, Voilà Une Langue que je Comprend, et que je pratiques, depuis Longtemps. Merci, Merci… C’est Une Source que je Vais faire Suivre, c’Est Tellement Simple et Vrai. Que du Don et de l’Attention que cette vidéo et ce Merveilleux Message de Fraternité, d’Egalité. Bravo pour ce Tout.
    Je te piques la vidéo et Essaie de Faire Un Lien Vers Ton billet.
    Merci encore Pour Cette Lumière des Coeurs Conscients, que l’Autre c’Est Nous, et Vice-versa.
    Que de Bonheur qui Passe d’Êtres en Êtres, Magique Mouvement des Coeurs Aimants. C’Est Haut, c’Est Beau, c’Est Fort et Tellement Simple et Evident. Encore Merci. Que de Bonnes Ondes, on Ressent.
    Je fais suivre de suite. j’Essaie.
    Sois Bien, et que chaque Geste du Coeur soit Une Source pour l’Ensemble du Vivant. « ça » Tient à Nous de le Vouloir, Tout Simplement, pour la Beauté du Geste, et le Sourire de l’Être.
    Grooosses Bises.

    J’aime

  5. Belle vidéo et surtout très touchante… Ta vidéo rime avec ce poème:

    Gentillesse

    C’était un jour ensoleillé, un jour de muguet
    Qu’elle est venue, sur mon cœur, se poser
    Telle une plume virevoltant sur un vent qui naît
    C’était un jour merveilleux, un jour de rosée

    Perdu dans l’antre glacial de l’intolérance
    Où les yeux se ferment aux malheurs d’autrui
    J’ai découvert de verts pâturages, immenses
    Où poussent les fleurs de notre conscience meurtrie

    Quand s’imposent la méchanceté, les tourments, les malheurs
    Tous ces mots gravés sur la misère humaine
    Elle est là, telle un baume apaisant les douleurs
    Elle est là, caressant l’histoire de la peine

    Oui, je l’ai vu dessiner des « je t’aime »
    Sur tous nos cœurs de haine
    Oui, je l’ai vu donner le sourire
    Sur toutes les lèvres prêtent à mourir

    Ainsi bien souvent, elle donne
    Pour ne jamais recevoir
    Ainsi bien souvent, elle étonne
    Pour ne pas paraître dérisoire

    Copyrights 2006 — Céderic Doutrelepont

    Je souhaite de tout coeur qu’un jour, les vielles coutumes refassent surface dans nos vies. J’ai écrasé une larme en regardant cette vidéo émouvante. Merci encore Arielle……….
    Bise

    J’aime

  6. Ne dit-on pas qu’un bienfait n’est jamais perdu?
    Il suffit que quelqu’un commence. Bonne journée Arielle!

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :