Ca y est…

le Grand Palais a ouvert ses salles à Edward Hopper !

Paris offre une grande rétrospective au peintre américain Edward Hopper (1882-1967), exposition que je ne manquerai pas !

L’exposition réunit 164 oeuvres dont 128 peintures, aquarelles, gravures et illustrations. Ces oeuvres, il a fallu aller les chercher dans les musées et collections américaines car l’Europe, où est née l’abstraction, est passée quasiment à côté de ce peintre figuratif qui peignait une Amérique à la fois ordinaire et fantastique. 

L’exposition consacre un volet important à la formation du peintre. Né dans l’Etat de New York en 1882, Hopper est le fils d’un propriétaire de magasins de tissus. Etudiant à la New York School of Art jusqu’en 1906, il a notamment pour professeur Robert Henri, peintre réaliste qui milite pour un art national américain.  Hopper, qui a de lointaines origines huguenotes françaises, part compléter sa formation à Paris en 1906/1908. Sa palette s’éclaircit sous l’influence des post-impressionnistes. Il peint le Louvre, la Seine.

Une superbe exposition et une journée à Paris… Yesssssssssss !!!

 

~ par Arielle sur 12 octobre 2012.

Une Réponse to “Ca y est…”

  1. You have just featured my favorite american painter. Wonderful selection. Have a great weekend Arielle.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :