Cendrillon

Tout le monde connaît l’histoire de Cendrillon. J’avoue que les versions théâtrales  vues cette année sont vraiment exceptionnelles et passionnantes l’une comme l’autre, d’un côté une comédie hilarante pour adultes, de l’autre, un fabuleux rêve éveillé, alternant rire et drame, et s’adressant à tous les publics.

J’avais donc vu la Cendrillon de Joêl Pommerat au Théâtre National il y a quelques temps, et l’autre soir, j’ai emmené ma nièce voir cette Cendrillon, version Sébastien Ministru : « Cendrillon ce macho ».

L’histoire de base reste la même : celle d’une jeune fille orpheline de mère qui vit avec une belle-mère revêche et deux sœurs insupportables. Jusqu’au jour où, grâce à l’intervention d’une fée, elle participe au bal de la Cour et séduit le Prince. Avant de perdre la fameuse chaussure qui permettra au monarque de la retrouver…

Ici, Cendrillon… est un garçon. Homosexuel discret, cool et nettement mieux dans sa peau que la plupart des zinzins qui l’entourent.

Si Cendrillon est un garçon, la belle-mère ne pouvait être qu’un travesti. Maman s’en donne à cœur joie dans ce rôle taillé sur mesure. Et si la belle-mère est Maman, ses filles sont forcément des garçons qu’elle force à se déguiser en donzelle. Le Prince :  homo caché, il hésite à faire son coming out mais ne pourra résister à Cendrillon.

Surprise : la fée est une femme. Et quelle femme ! puisque c’est Laurence Bibot qui incarne ce personnage alcoolo, cocaïnomane et tout à fait déjanté.

Et le formidable personnage de la conseillère royale est interprété par Julie Duroisin. Hilarante !

Bref, les contes de fée ne sont plus réservés aux enfants ! Ici vous verrez  des play-back hilarants, des dialogues non moins drôles, des interprétations magistrales pour un spectacle des plus réussis !

 

http://www.dailymotion.com/video/xmkivj_cendrillon-ce-macho_fun#.UObZOm_aU2U

Nous avons passé une superbe soirée, vraiment !!!

chat_227.gif (592×32)

Publicités

~ par Arielle sur 4 janvier 2013.

3 Réponses to “Cendrillon”

  1. Cendrillon est un conte populaire et le nom du personnage central. L’Occident connaît surtout cette histoire à travers les versions fixées par Charles Perrault dans Cendrillon ou la Petite Pantoufle de verre et par les frères Grimm dans Aschenputtel. Il existe cependant une multitude de versions de par le monde, dont certaines peuvent être très différentes de celles connues en Occident.

  2. Troisième possibilité, ces personnages n’appartiennent ni au cercle des héros ni à celui des méchants. Ce genre de personnage apparaît dans les films mettant en scène des héros victimes « qui déambulent sans but précis ». Dans Alice au Pays des Merveilles , la petite fille rencontre de nombreux habitants plus ou moins fous qui nous font rire par leurs excentricités. Mowgli, dans Le Livre de la Jungle , fait des rencontres de personnages à caractères bien trempés comme Hathi, l’éléphant militaire bougonnant ou Louis, le singe jazzy dont le plus gros défaut est de vouloir ressembler aux humains.

  3. Ayant vu le fabuleux spectacle de Pommerat, tu me donnes envie d’aller me réjouir de cette autre version! Bonne soirée, Arielle!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :