Dansez maintenant…

Le Carnaval de Rio est lancé !!!

Non seulement un Carnaval, mais aussi une compétition prestigieuse !!!

Les écoles de samba se préparent toute l’année,  l’enjeu est le très prestigieux titre de « champion du Carnaval« , mais aussi le maintien dans le « groupe spécial« , comparable à la première division en football: le dernier échange sa place l’année suivante avec le premier du « groupe d’accès » (deuxième division).

Un défilé coûte entre 2 et 5 millions de dollars, en général financés par des jeux illégaux, même si des entreprises brésiliennes et étrangères mettent désormais également la main à la poche. Certains costumes luxueux portés sur les chars allégoriques peuvent peser jusqu’à 40 kilos et coûter 35.000 dollars en matériau, sans compter la main d’oeuvre. Il faut parfois huit mois de travail pour en confectionner un.

Contrairement à ce qu’on peut imaginer, le Carnaval brésilien est d’origine européenne. Les premières fêtes datent de l’époque coloniale, un héritage de l’Entrudo portugais et des masques italiens. Ce n’est qu’à partir du début du XXe siècle que la culture africaine exerce son influence sur le Carnaval brésilien. 

On raconte que le premier bal masqué au Brésil a été organisé par des italiens et a eu lieu à Rio de Janeiro en 1840. Le succès de ce bal a été tel, que d’autres bals et fêtes se sont succédés.

A travers le Carnaval il est possible de voir les inégalités sociales. Si d’un côté les classes privilégiées fêtaient le Carnaval en participant à des bals dans des salles luxueuses, de l’autre côté les classes défavorisées ont crée un Carnaval dit populaire, fêté dans les rues, en plein air. Tandis qu’en Europe le Carnaval devenait décadent, au Brésil il s’enracinait de plus en plus dans la culture du pays. Même si le Carnaval est adapté aux coutumes de chaque société, l’idée de folie et l’absence de règles sont retrouvées dans les divers types de Carnaval fêtés dans le monde.

C’est vers les années 20 que la samba devient la chanson et la danse populaire du Carnaval de Rio de Janeiro. 

Le Carnaval n’est pas seulement une affaire de passionnées des rythmes, des danses, des fêtes, il est surtout de nos jours une affaire commerciale (tourisme, vente des CD, publicité, droits de retransmissions audiovisuelle, spectacles, ventes de billets etc.).

chat_227.gif (592×32)

Publicités

~ par Arielle sur 2 mars 2014.

Une Réponse to “Dansez maintenant…”

  1. Apparemment, les Bresiliens voulaient boycotter le carnaval cette année a cause de la hausse des prix dû à l’organisation du mondiale de football… Si le carnaval est lancé, prions qu’aucun incident vienne troubler la fête.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :