Euthanasie

Je suis pour l’euthanasie quand il s’agit de soulager des personnes qui souffrent d’une maladie incurable, mais là, vraiment, je ne suis pas d’accord….

 

Après Frank Van Den Bleeken, un autre détenu a récemment demandé l’euthanasie en Belgique. Après 29 ans de prison, le prisonnier le plus turbulent du royaume, Farid Bamouhammad, a demandé le droit de mourir. Pour Jacqueline Herremans, présidente de l’Association pour le Droit de Mourir dignement (ADMD), « on est en train de détourner la loi de son objectif principal »: celui de donner le droit à des malades incurables de mettre fin à leurs souffrances.

Les seuls points que Frank Van Den Bleeken et Farid Bamouhammad ont en commun, c’est qu’ils sont tous deux prisonniers, et qu’ils réclament l’euthanasie. Le premier a commis des délits sexuels dont l’un suivi d’un meurtre. Le second est incarcéré pour meurtres et tentatives d’enlèvement.

Frank Van Den Bleeken s’estime trop dangereux pour la société et dit souffrir d’insupportables souffrances psychologiques. Or, le traitement qu’il réclame pour parvenir à réfréner ses pulsions lui est refusé depuis quatre ans parce qu’il est dispensé aux Pays-Bas. Le ministère de la Justice a par contre accepté qu’il soit transféré vers un hôpital où il pourra être euthanasié. Farid Bamouhammad, lui, n’a aucune chance d’accéder à sa requête.

Pour Jacqueline Herremans, sa demande d’euthanasie est « l’aveu d’un échec du système carcéral belge ». « Notre pays ne se distingue pas trop par les conditions carcérales de qualité, c’est un fait »,dit-elle en ajoutant qu' »il ne faut toutefois pas se tromper d’interlocuteur »: « Le problème de l’univers carcéral ne peut pas se régler en usant de la loi sur l’euthanasie », insiste-t-elle.

Elle dit craindre qu' »on se détourne de l’objectif de la loi sur l’euthanasie pour mettre l’accent sur ces problèmes de conditions de détention de prisonniers » qui ont valu des condamnations de la Cour européenne des Droits de l’Homme à la Belgique.

« Il faut régler cette question de manière cohérente et humaine, demande-t-elle, mais pas en détournant la loi sur l’euthanasie de son objectif », celui de permettre à quelqu’un qui éprouve des souffrances physiques ou psychiques inapaisables de demander de mourir.

Mais la présidente de l’Association pour le Droit de Mourir dignement (ADMD) précise aussi qu' »un détenu, s’il est atteint d’un cancer incurable par exemple, est privé de sa liberté mais pas des droits qu’un simple citoyen peut exercer ». Il peut donc, lui aussi, demander ce droit de mourir.

 

Et vous ? qu’en pensez-vous ?

 

chat_263.gif (604×32)

 

 

 

 

 

~ par Arielle sur 29 septembre 2014.

7 Réponses to “Euthanasie”

  1. la mort c’est naturel ? oui ? et la souffrance aussi ? que l’on traite correctement la souffrance alors et puis …il restera le suicide assisté il faudra y venir de toute façon pour déja ne pas laisser de côté les personnes qui souffrent énormément de pathologies invisibles ( donc pour la mdecine : tu n’as rien ) et qui n’ont qu’une solution .. prendre un moyen épouvantable pour s’en aller.
    La dignité humaine dans ce cas c’est ne pas avoir à s’éxploser la tête avec un fusil de chasse car pour celui qui reste … etc etc etc…remarquez on peut s’endormir par moins trente cinq l’hiver dans les territoires du nord du Québec bon j’arrète…

    J'aime

  2. J’ai bien ma petite idée, mais je la garde faute d’avoir tous les éléments en ma posséssion. Mais je peux vous dire que en Suisse il n’y a pratiquement plus de problème pour les personnes incurables. Peut-on parler d’incurables quand ils s’agit de la population condamnée à vie en milieu carcéral ? dans un sens oui, si on laisse l’éthique de côté.
    D’autre part c’est le sujet seul et lui SEUL qui décide devant témoins (police, médecins, famille etc.) et ceci en réseau, du choix de l’euthanasie. Sans quoi ça s’appelle un assasinat.

    J'aime

  3. Dans le cas de prisonnier qui veulent échapper à leur peine, non et non, dis-tu…

    D’un côté, je suis assez d’accord avec toi…
    Qu’ils purgent leur peine !

    Mais, bon, d’un autre côté, si ces gens-là avaient été condamnés un demi-siècle plus tôt, ou même vingt ans plus tôt, ils auraient probablement été condamnés à être fusillés.
    Même si la dernière exécution date de 1950, chez nous, la peine de mort existait toujours jusqu’à la fin du siècle dernier (en 96, je crois)…

    Et puis, qui sommes-nous pour décider que X ou Y doivent vivre ou mourir, parce que ce seraient nos « croyances » qui le veulent ainsi ?
    Personnellement, je me dis que si quelqu’un veut absolument mourir, nous ne devrions pas nous y opposer. Qu’on tente de le raisonner, c’est une chose, qu’on l’empêche de se suicider, c’en est une autre…

    Bonne soirée !

    J'aime

    • oui… qu’ils purgent leur peine… et je suis contre la peine de mort… Cela étant dit, s’ils veulent se suicider, pourquoi pas ? mais qu’on les aide… non !
      Quant à l’euthanasie, ce n’est pas à cela qu’elle soit servir, il me semble qu’on sort totalement de son but initial.
      Belle soirée aussi !

      J'aime

  4. moi je suis contre l’acharnement thérapeutique et contre l’euthanasie surtout que la limite peut très bien déraper

    J’ai travailler dans un hopital et je m’occupais particulièrement d’une personne qui était en rémission et un jour la maladie est revenu en force, cette dame voulait vivre mais la famille a en décidé autrement

    Elle serait morte quand même car le cancer aurait gagné mais l,euthanasie l’a fait serrer les poings pour résister Je sais la famille m’avait placé devant elle …

    J’ai lu des commentaires de médecin dans ton coin du monde .. et un racontait qu’il avait une patiente et elle était décidé d’avoir de l’aide pour mourir et le médecin lui a promis que si elle changerais d’idée le moment venu elle le pourrais. Elle avait changer d’idée et son médecin le savait alors qu’un autre avait décidé qu’elle pouvait mourir car il manquait de lit

    La mort c’est naturelle, elle n’a pas besoin d’aide
    Un médecin est vouer a la santé et non a la mort .. la mort si elle gagne alors ce sera parce qu’il n’y a plus rien d,humainement possible

    J'aime

    • oui je sais bien, chaque cas est particulier et à étudier avec la plus grande prudence, et dans le cas que tu cites (besoin de lit) c’est vraiment inacceptable !!! mais dans les cas des prisonniers qui doivent purger une peine et veulent y échapper… non et non !!!

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :