Le haut du pavé

Une situation sociale, hiérarchique…élevée.

Origine

Bien avant l’apparition du tout-à-l’égout et des trottoirs, les rues et ruelles qui étaient pavées, n’étaient pas plates. Elles avaient une forme en creux, le haut du pavé contre la facade des habitations et le creux, au centre de la rue, servant d’égout à l’air libre pour évacuer les eaux de pluies mais aussi toutes les eaux usées qu’y déversaient les habitants.


En l’absence de trottoir, les piétons marchaient le plus près possible des maisons pour éviter de s’approcher du cloaque situé au milieu.
Lorsque des nobles ou aristocrates, ou des gens respectables, ne seraient-ce que par leur âge, croisaient des gens du peuple (mais c’était souvent simplement l’apparence ou la richesse des vêtements qui servait de repère), ces derniers devaient se décaler vers le centre et laisser le haut du pavé aux gens supposés être de la haute société.

C’est ainsi que les gens qui tiennent le haut du pavé sont des personnes qui ont une situation sociale élevée ou qui en dominent d’autres.

 

 

chat_227.gif (592×32)

Publicités

~ par Arielle sur 22 septembre 2015.

Une Réponse to “Le haut du pavé”

  1. de bonnes explications

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :