Comment éplucher des oignons sans pleurer ?

Voici des solutions que je ne manquerai pas d’essayer !!!

Article trouvé dans le Journal des Femmes :

Découvrez un florilège d’astuces originales pour éplucher les oignons sans verser votre petite larme. Tantôt ingénieuses, tantôt décalées, ces astuces vous feront peut-être rire, à défaut de vous faire pleurer.

img_5689

Comment ne pas pleurer en épluchant un oignon ? Question existentielle ! Nos lecteurs ont bien quelques idées… adoptez donc celle(s) qui vous plaît ou couplez-en plusieurs.

Yolande Soria : « Personnellement, je trouve que le meilleur moyen pour ne pas verser de larmes en épluchant mes oignons, c’est de le faire sous l’eau du robinet« 

Christine Fabre :  « Pour ne pas pleurer en épluchant les oignons, je mets de la mie de pain au bout de mon couteau, résultat assuré »

Claude Pastel : « Il suffit de passer un filet de jus de citron sur la lame du couteau. C’est très efficace »

Célia Mieux : « Avant de couper les oignons, enlevez leurs peaux marrons et mettez-les à tremper dans de l’eau citronnée pendant 15 minutes »

Bernard Dauphin : « Trempez les oignons une minute dans l’eau bouillante, retirez-les, coupez le haut et le bas avec un couteau et appuyez fortement sur la peau. L’oignon est alors éjecté »

Michel Fayol : « Il vous suffit de mettre les oignons au congélateur 1 heure avant de les éplucher. Le froid bloque l’enzyme responsable de notre chagrin »

Jean-Louis : « Epluchez vos oignons sous votre hotte aspirante en plein fonctionnement, tout simplement »

Catherine Lesage : « Pincez simplement l’extrémité d’une allumette entre les dents, le bout rouge à l’extérieur de la bouche, tout en épluchant. J’ai trouvé cela bizarre quand on me l’a dit, j’ai essayé et miracle : ça fonctionne »

Lili Chapelet : « Un truc in-fa-illible : portez des lunettes de plongée lorsque vous épluchez les oignons »

panier_oignons2

Alors je vais me lancer… et essayer ces trucs pour éplucher 1.5kg d’oignons pour préparer la fameuse Soupe à l’Oignon à la belge…. pour réchauffer nos soirées automnales !

Ingrédients:
pour +/- 3 litres.
1,5 Kg d’oignons classiques de taille moyenne.
300 Gr de pommes de terre pelées (charlotte, nicolas, bintje…)

65 Gr. de beurre salé pour la cuisson principale
+ 1 noix de beurre salé
1 belle feuille de laurier
1 branche de thym frais de préférence
4 cubes de bouillon de boeuf dégraissé (ou de quoi faire 2 litres de bouillon)
2 Litres d’eau
Un peu de sel
Trois tours de moulin à poivre noir

Action:
Peler les pommes de terre et les couper en morceaux.
Eplucher les oignons, en réserver trois.
Couper grossièrement la grande partie des oignons.
Emincer finement les trois oignons réservés.

Faire fondre 65 Gr. de beurre dans une casseroles et y faire colorer les oignons grossièrements coupés, en tournant régulièrement jusqu’à coloration « caramel clair ». Ils ne peuvent pas noircir !!!
A coloration, verser toute l’eau dans la casserole, ajouter les cubes de bouillon, la feuille de laurier et la branche de thym et toutes les pommes de terre.
Laisser cuire à feu moyen pendant au moins une heure et demi. Remplacer l’eau évaporée pour rester à niveau.

Pendant ce temps, dans une petite casserole faire colorer très légèrement à feu doux les trois oignons émincés restants. Tourner régulièrement.
La coloration doit être « translucide faiblement colorée ». Ils ne peuvent pas brunir NI noircir non plus bien entendu.

Mixer finement la soupe en ayant soin d’enlever au préalable la feuille de laurier et la branche de thym… Qui l’eu cru ?
Ajouter à la soupe les oignons émincés colorés. Mélanger. Refaire bouillir 2 ou 3 minutes.

Goûter et selon vos envies, ajouter un peu de sel et les trois tours de moulin à poivre noir.
Remarque: les cubes de bouillon sont salés et le beurre aussi…

Idée pour la version Fermière des Ardennes: Vous pouvez y ajouter 30 cl de crème fleurette et 20 gr de lardons fumés très finements hachés … original !
Vous avez alors la version luxe de cette soupe à l’oignon.

Service: A servir sur assiette chaude avec de l’émenthal ou du gruyère râpé.
Vous pouvez aussi y poser une tartine grillée de pain de campagne avant de saupoudrer de fromage. MMmmmmmm !
Et FIN du FIN, faites le service dans des cassolettes basses, placez la tartine grillée et le fromage, puis placer au four rôtissoire pour gratiner.

Décor final Au sortir du four : Poser sur les cassolettes trois « verts » de jeunes oignons que vous aurez découpé en lanières et fait « tourner » (on dit faire des « croles » en Belgique) en les tirant au travers d’une lame de couteau d’office (entre le doigt et la lame comme pour les emballages cadeau mais attention, c’est fragile et vos doigts aussi !).

( recette extraite du site miambelgique.be )

Bon appétit !!!!

soupe-oignon

chat_227.gif (592×32)

Publicités

~ par Arielle sur 18 octobre 2016.

3 Réponses to “Comment éplucher des oignons sans pleurer ?”

  1. C’est le moment pour le potage aux oignons !!!!!!! … Bon après, il y a de la musique parfumée 🙂

    J'aime

  2. j’avais déjà entendu le truc sous l’eau ou les lunettes de plongée mais les autres sont une première

    J'aime

  3. Miam, miam ! mais éplucher 1,5 kg d’oignons, même sans pleurer à chaudes larmes, ça me décourage !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :