Solidarité citoyenne…

INDIGNÉS PAR LES “RAFLES”, DES BRUXELLOIS OUVRENT LEURS PORTES AUX RÉFUGIÉS

Refusant de rester les bras croisés, ces Bruxellois ont décidé d’agir. Pour que les migrants ne craignent plus la police, ils les accueillent chez eux !

Depuis quatre jours, les Bruxellois sont en train de nous donner une superbe leçon d’humanisme et de solidarité. En réponse aux arrestations de migrants qui se multiplient ces derniers temps, les habitants sont de plus en plus nombreux à ouvrir leurs portes aux exilés traqués.

Explications.

Selon la RTBF (chaîne de télévision publique belge), près de 200 migrants auraient été accueillis par des particuliers. Un sursaut de générosité qui s’explique essentiellement par la persécution policière dont les réfugiés seraient désormais victimes dans les environs du parc Maximilien et de la gare de Bruxelles-Nord.

Mehdi Kessou, membre de la plate-forme citoyenne de soutien aux réfugiés, cité par la RTBF :

« Les rafles ont stimulé les gens à proposer un hébergement et les chiffres ont augmenté de manière exponentielle. On était à 10-15 par jour au début et on est monté à 30, 50… On a placé 60 personnes lundi soir, 50 mardi et 87 hier soir (NDLR : mercredi). Certains sont invités à rester deux à trois jours, d’autres une semaine. »

Grâce à ce formidable élan de solidarité, toujours selon Mehdi Kessou, il ne resterait plus qu’une dizaine de personnes du côté de la gare du Nord. Tous les autres auraient trouvé refuge, du moins, pour ce qui concerne les nuits.

Mais cette plate-forme citoyenne de soutien aux réfugiés ne compte pas en rester là. Elle aurait envoyé un courrier à tous les responsables politiques et syndicaux pour leur rappeler l’engagement pris par la Belgique d’accueillir 3 800 demandeurs d’asile. (Pour l’heure, le compte n’y serait pas, avec seulement 900 personnes accueillies.) Elle demande aussi que les demandeurs d’asile ne soient plus arrêtés et renvoyés en Italie mais que leur situation soit étudiée sur place.

Bref, du militantisme actif, solidaire et engagé dont nous pourrions tous nous inspirer… Bravo les Bruxellois !

(source : PositivR)

Honte à ce gouvernement qui organise des rafles, (ce terme est significatif non ? ça vous rappelle quoi ?….) avec racket des pauvres biens qu’ont les migrants, tentes, sacs de couchage, couvertures et le peu d’argent ou autres biens qu’ils possèdent !

chat_227.gif (592×32)

~ par Arielle sur 23 septembre 2017.

Une Réponse to “Solidarité citoyenne…”

  1. Les rafles rappellent des mauvais souvenirs de la guerre, c’est une honte dans un pays démocratique.
    C’est pareil en France, on ramasse tout le monde à Calais ou à Paris près de la porte de la Chapelle, on les mets dans des cars, on les dispersent en province et ils bien sur ils reviennent à leur point de départ.
    C’est pas chez nous qu’ils veulent vivre c’est en Grande-Bretagne.
    Merci aux habitants qui accueillent.
    Bon weekend.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :