10 ans déjà…

 

que Marc Moulin nous a quittés !

Résultat de recherche d'images pour "marc moulin"

Marc Moulin naît en 1942 à Ixelles2, il est le fils du sociologue et écrivain Léo Moulin et de Jeanine Moulinpoétesseessayiste et critique littéraire. Il suit des cours de musique à l’académie de musique d’Ixelles2. Parallèlement à sa formation musicale, il est licencié en sciences politiques et en sciences économiques de l’Université libre de Bruxelles.

En 1979, il crée, à la suite d’un canular, le groupe de musique électronique Telex avec Dan Lacksman et Michel Moers. Le groupe représentera la Belgique à l’Eurovision en 1980 et terminera parmi les derniers avec trois points distribués par la Grèce qui manquèrent d’être attribué aux Pays-Bas.

Animateur radio sur La Première, créateur des concepts Cap de nuit, King Kong, Radio Crocodile et Radio Cité. Il crée en 1987 avec Jacques Mercier La Semaine infernale (où il propose la saga des « Tilkin ») et participe au « Jeu des dictionnaires » (Radio et Télé) en 1989 aux côtés de Philippe GeluckSodaJean-Jacques JespersJean-Pierre HautierJules Metz(Monsieur Météo) durant des années. Il est également chroniqueur au Télémoustique où il signe chaque semaine une chronique acide de l’actualité illustrée par Pierre Kroll sous le titre les humœurs de Marc Moulin.

Pianiste de formation, fondateur du groupe de jazz fusion Placebo, il connait ses plus grands succès au sein du groupe électronique Telex. Il est par ailleurs producteur de nombreux artistes tels LioAlain Chamfort ou le groupe américain Sparks. Il est un des artistes majeurs de la scène lounge.

Image associée

Il est le père du remixeur « Deep house » Denis Moulin dit La Malice.

Marc Moulin décède d’un cancer de la gorge le . Son inhumation a lieu le  au cimetière d’Ixelles, dans la plus stricte intimité selon ses dernières volontés3,4,5, sa mort est annoncée le jour même sur le site du quotidien le Soir et ensuite confirmée par un de ses collègues du Télémoustique6. À l’annonce de la nouvelle par téléphone Ron et Russel Mael, des Sparks, auraient fondu en larmes. Pour Pierre Kroll, qui illustrait ses « humœurs » dans Télémoustique, « Il est irremplaçable. Et je déteste entendre parler d’une vie bien remplie. Marc n’était pas coureur cycliste, mais musicien de jazz et auteur. Il pensait et écrivait. À 66 ans, il ne nous a peut-être donné que la moitié de ce qu’il avait en lui. »7.

(source:wikipedia)

 

Prochainement un hommage lui sera rendu à Flagey, mi-octobre, à ne pas rater…

 

 

~ par Arielle sur 28 septembre 2018.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :