Mettre l’eau à la bouche

Origine et définition

S’il existe des expressions dont l’origine est difficilement explicable, ce n’est assurément pas le cas de celle-ci.

Un être humain de 70 kilos contient à peu près 45 litres d’eau. Autrement dit, il suffit de presser environ 4000 bonshommes pour remplir une piscine de taille moyenne…
La présence d’une partie de cette eau se vérifie aisément que ce soit avec l’urine, la transpiration, les larmes ou la salive, par exemple.
Et c’est cette dernière qui nous intéresse ici, car il est clair comme de l’eau de roche que c’est elle, cette eau qui nous vient à la bouche.

Vous avez sûrement déjà constaté, dans un moment de grande faim, et face à un plat qui vous plaît beaucoup, l’afflux soudain de salive que provoque dans votre bouche la divine odeur qui se dégage de cette nourriture qui excite votre envie.
Il ne faut pas chercher plus loin pour comprendre le premier sens de cette expression.

C’est ce phénomène réflexe de plaisir anticipé qui, par extension, fait que toute attente de quelque chose qui nous tente ou nous intrigue fortement nous met l’eau à la bouche.

Si la forme actuelle de l’expression n’est pas précisément datée, au XVe siècle, on disait déjà avec le même sens « l’eau en vient à la bouche ».

(source:expressio.fr)

Occasion de réécouter Gainsbourg…

~ par Arielle sur 29 mars 2021.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :