Street Art

•1 août 2017 • Un commentaire

Détourner le mobilier urbain pour en faire des personnages hauts en couleur ? C’est l’idée cocasse de Tom Bob. Ce street-artiste a envahi les rues de New York à la recherche d’objets qu’il pourrait transformer en art drôle et décalé.

Alors que les grandes villes sont parfois moroses, l’art de Tom Bob interpelle les passants et égaye leur quotidien. Le street-artiste amène un peu de fantaisie au sein de la Big Apple, pour notre plus grand plaisir. Plaques d’égout transformées en poêle, compteurs électriques qui donnent naissance à de drôles de homards, mais aussi simples tuyaux changés en serpents sortis tout droit d’un dessin animé, tout y passe ! Regardez :

Résultat de recherche d'images pour "tom bob"

Résultat de recherche d'images pour "tom bob"

Résultat de recherche d'images pour "tom bob"

Résultat de recherche d'images pour "tom bob"

Image associée

Résultat de recherche d'images pour "tom bob"

Image associée

Résultat de recherche d'images pour "tom bob"

Résultat de recherche d'images pour "tom bob"

Moi j’adore !!!!

A suivre sur Instagram : tombobnyc

chat_227.gif (592×32)

 

Décidément…

•31 juillet 2017 • Laisser un commentaire

après Jeanne Moreau, Olivier Strebelle aussi nous dit adieu !!!

Résultat de recherche d'images pour "olivier strebelle"

Le Phoenix 44 de l'avenue Louise.

Le sculpteur Olivier Strebelle est décédé à l’âge de 90 ans, indique dimanche soir la RTBF. Ce Belge, membre de l’Académie royale de Belgique, fils du peintre Rodolphe Strebelle, a été professeur dans différentes académies et universités aux États-Unis et au Canada.

Il avait intégré l’École nationale supérieure d’architecture et des arts décoratifs «La Cambre» à Bruxelles à 15 ans pour étudier la céramique et la sculpture. Il fonda avec Alechinsky, Reinhoud, Dotremont et Olyff les Ateliers du Marais à Bruxelles, centre du mouvement Cobra.

L’Accueil

Le Cheval Bayard au Grognon à Namur.

Résultat de recherche d'images pour "olivier strebelle"

 

triste journée….

chat_227.gif (592×32)

Lectures….

•31 juillet 2017 • Laisser un commentaire

Je suis plongée dans les romans de Camilla Lackberg, reine du polar suédois… et j’adoooooooore !

Au fil des livres on retrouve les personnages d’Erica Falck et de son compagnon le commissaire Patrik Hedström, avec l’intrigue qui se situe toujours à Fjällbacka.

Résultat de recherche d'images pour "camilla lackberg"

Je ne les ai pas encore tous lus et là j’ai fait une coupure avec un livre qui m’a attirée par son titre « Eh bien dansons maintenant ! » de Karine Lambert.

Karine Lambert est une photographe belge, auteur de « L’immeuble des femmes qui ont renoncé aux hommes » que je ne manquerai pas de lire prochainement car j’ai été totalement séduite par ce petit roman sur une histoire d’amour survenant à un moment où on ne s’y attend plus ! Très jolie histoire de deux coeurs qui se réveillent, avec une grande et belle tendresse, humour, désir, insouciance…. Magnifique !

Résultat de recherche d'images pour "eh bien dansons maintenant"

Et vous ? que lisez-vous cet été ?

chat_227.gif (592×32)

Miamm miamm….

•24 juillet 2017 • Un commentaire
Il ne fait pas très chaud aujourd’hui, il pleut…. alors, pour nous réchauffer…

Pâtes conchiglie au citron et fenouil, crevettes, et baies de Szechuan rouge

Pâtes conchiglie au citron et fenouil, crevettes, et baies de Szechuan rouge

Les baies de Szechuan rouge (ou Sichuan) avec leur saveur de citron et d’anis agrémentée de notes boisées s’accommodent très bien avec des pâtes et des crustacés. Elles s’utilisent aussi avec les viandes blanches, le canard, le poulet, dans les salades de fruits et même dans les recettes au chocolat .

Recette proposée par Ma Cuisine Au Fil De Mes Idées

Ingrédients

/ pour 2 personnes

  • 200 à 250 g de pâtes conchiglie
  • 20 crevettes crues (gambas, scampis…)
  • 1 petit bulbe de fenouil
  • citron
  • 1 cuillère à soupe de baies de Szechuan rouge
  • un peu de crème liquide
  • sel et poivre noir

Réalisation

  • Difficulté : facile
  • Préparation : 10mn
  • Cuisson : 20mn

Préparation

  1. Faites cuire les pâtes al dente. Pendant ce temps, nettoyez le bulbe de fenouil et émincez-le finement. Gardez un peu de verdure pour décorer. Concassez les baies de Szechuan.
  2. Faites chauffer un peu d’huile d’olive dans une poêle, ajoutez les baies concassées et les crevettes. Laissez cuire à feu moyen pendant 5 ou 6 minutes en mélangeant.
  3. Ajoutez le fenouil émincé et 1 cuillère à soupe de jus de citron, laissez cuire encore 2 minutes et ajoutez un peu de crème (quantité selon vos goûts…). Salez un peu et poivrez.
  4. Pour finir
    Égouttez les pâtes et mélangez-les à la sauce. Réchauffez le tout 2 minutes à feu doux. Servez de suite avec 1 quartier de citron et décorez avec quelques pluches de fenouil.

Bon appétit….

chat_227.gif (592×32)

 

Tenir la chandelle….

•23 juillet 2017 • Un commentaire

Image associée

Servir de tiers complaisant dans une relation amoureuse, faire l’entremetteur.
Assister à des ébats amoureux, sans y participer.

Mais aussi, plus moderne :
Etre seul avec un couple trop occupé et se sentir de trop.

Image associée
Origine

Imaginez-vous au début du XIXe siècle, lorsque l’électricité et les lampes de chevet n’existaient pas.
Vous êtes de la haute société et avez bien entendu du personnel de maison.
La nuit est là. Les chouettes ululent dans le lointain. Les escadrilles de moustiques se repaissent de votre sang.
Soudain, malgré les boutons qui vous démangent, vous êtes pris d’une envie pressante de batifoler dans le lit conjugal, avec votre moitié ou votre illégitime, mais surtout pas dans le noir.
Que vous reste-t-il à faire ?
C’est très simple : vous appelez à la rescousse un de vos employés pour qu’il vous tienne un chandelier à proximité du lit pendant vos ébats.

Résultat de recherche d'images pour "chandelle"

Ce scénario était bien une réalité d’autrefois, le valet ou la soubrette devant bien sûr se tenir le dos tourné.
Et c’est bien là l’origine de cette expression, d’autant plus que, comme il s’agissait de relations amoureuses, il fallait y ajouter les sous-entendus érotiques d’une chandelle bien verticale.

Résultat de recherche d'images pour "chandelle"
Notez que, dans certaines cultures ou certains milieux (royaux, par exemple) où la virginité féminine devait obligatoirement être conservée jusqu’au mariage, le rôle du porteur de chandelier -une personne de confiance- n’était plus d’éclairer la scène (il attendait à l’extérieur), mais, après consommation, de venir éclairer le drap pour s’assurer de la présence de la tache prouvant que la mariée était bien une première main.

Résultat de recherche d'images pour "mariés"

(source Expressio.fr)

 

 

chat_227.gif (592×32)

Faire un carton, cartonner

•21 juillet 2017 • Laisser un commentaire

Tirer sur une cible, sur une ou plusieurs personnes.
Remporter un grand succès, une nette victoire.

Origine

Tout vient à l’origine de ce carton qu’on trouve dans un stand de tir ou dans une fête foraine et qui sert de cible.
Le premier sens proposé, qui coule de source, date du début du XXe siècle.

Résultat de recherche d'images pour "stand de tir foire"

C’est un peu plus tard, au milieu du même siècle, que, de la cible inerte en carton, on passe à la cible humaine constituée d’une ou de plusieurs personnes sur lesquelles on « s’amuse » à tirer avec autant de facilité que sur le carton immobile (le premier exemple proposé montre bien comment le sens initial a pu s’étendre).

Enfin, il faut attendre 1980 pour voir apparaître le dernier sens qui est une métaphore qui s’explique aisément.
Tirer sur une cible ou sur quelqu’un n’a d’intérêt que si la cible est atteinte ou, autrement dit et dans le cas du carton, lorsqu’on marque un maximum de points.
Et plus on en marque, plus on a des chances de gagner dans le cas d’un concours, donc de rencontrer un succès qu’on espère le plus écrasant possible.

Résultat de recherche d'images pour "cartonner"

Le verbe ‘cartonner’ n’est qu’une forme dérivée de notre expression qui s’utilise avec les deux sens indiqués.
Mais, il a aussi voulu dire « jouer aux cartes », comme « taper le carton ».

Résultat de recherche d'images pour "taper le carton"
On peut noter qu’en argot, ces expressions ont aussi le sens de « posséder sexuellement » ou, dans le sport automobile, de « avoir un accident ». Dans les deux cas, on peut considérer qu’une ‘cible’ est atteinte, que ce soit la femme ou le mur, le fossé ou une autre voiture.
Résultat de recherche d'images pour "accident"
Exemple

« Abattre cette file indienne d’hommes désarmés au milieu du fleuve, c’était comme faire un carton à un stand de foire. »
Régis Debray – L’indésirable

« À TF1, on était sûr de faire un carton hier soir et de battre le record absolu d’audience TV, toutes catégories confondues. »
Jean-Marie Brohm – Les meutes sportives

Compléments

En imprimerie, « faire un carton », c’est imprimer après coup un feuillet destiné à remplacer dans un volume un passage défectueux ou à modifier.

(source expressio.fr)

 

chat_227.gif (592×32)

 

 

What a wonderful world

•19 juillet 2017 • Un commentaire

 

Résultat de recherche d'images pour "la terre"

 

Très belle vidéo réalisée par la BBC en 2011, magnifique hommage rendu à la Terre !

 

« Je vois des arbres verts

Et des roses rouges aussi

Je les vois fleurir

Pour toi et moi

Et je me dis

« Quel monde merveilleux »

Je vois des ciels bleus

Et de blancs nuages

Le jour, éclatant et béni

La nuit, sombre et sacrée

Et je me dis

« Quel monde merveilleux »

Les couleurs de l’arc-en-ciel

Si belles dans le ciel

Sont aussi sur les visages

Des gens qui passent

Je vois des amis se serrer la main

Se dire « comment vas-tu »

En réalité ils se disent « Je t’aime »

J’entends des bébés pleurer

Je les observe grandir

Ils apprendront bien plus

Que je n’en saurai jamais

Et je me dis

« Quel monde merveilleux »

Et je me dis

« Quel monde merveilleux. »

 

chat_227.gif (592×32)

 
%d blogueurs aiment cette page :